La Légende de Grimbelyn
Type: Manga - Shonen
Genres:
  • Aventure

Mis à jour: 30/04/13
Langues: Français

Opinions

Lecture: 1725
Achat: 0
Actualité du 27/06/13 par Natsu 0
Me revoilà ! ^-^
Bonjour à tous ! 
Je tiens tout d'abord à m'excuser auprès de ceux qui lisent mon manga pour mes absences très prolongées  
Ensuite je viens vous prévenir que je vais refaire toutes mes planches afin de mieux gérer mon scénario et parce que mes planches sont vieilles et que depuis tout ce temps eh bah je me suis améliorée quand même ! ^-^ 
Alors je ne donne pas de dates précise pour le moment mais dès que j'aurais tout préparé je vous préviendrais ! ^-^ 

sinon vous pouvez toujours me suivre sur ma page facebook ! ^-^ 

Résumé

«Du haut de son château, il vous regarde. Surtout ne croisez jamais son regard, il y a dedans l'étincelle sournoise qu'ont tous les spectres. Détournez-vous de lui, s'il passe sur votre chemin. Car tout le monde sait qu'un monstre qui peut connaître les fondements de l'univers même, pourrait détruire votre âme en moins de temps qu'il ne lui faudra pour se plongez dans vos yeux.... »

Grimbelyn est un des quatre Magiciens Spectraux, gardien de la région de Sakumu et personnage le plus redoutés du royaume de Fallon. Mais malgré les apparences et les rumeurs qui pèsent sur lui, Grimbelyn est le seul à pourvoir sauver le royaume d'une mort imminente. En effet, une ombre inconnue mais belle et bien présente, plane sur Fallon depuis déjà quelques années et à déjà fait énormément de dégâts. Pour réussir à l'éradiquer, Grimbelyn doit se rendre au fin-fond de l'univers, là où se trouve le Big Giant Dark, le plus grand trou noir existant au monde et réussir à lui voler son pouvoir absorption.
Pour rejoindre le Big Giant Dark, Grimbelyn devra passer par toutes les planètes se trouvant sur le chemin du trou noir. Une aventure incroyable attend notre spectre et pour l'aider dans sa tâche il sera accompagné de sa nièce, Yuubi et de ses petits serviteurs.
Désormais, les jeux sont fait. Il ne resterait qu'un seul des deux camps... »